Archives de août, 2012

L’objectif de cet article est, plutôt que de donner une théorie de fond ou, au contraire, une analyse dans le détail du fait guerrier dans sa relation avec la psychologie sociale, de lancer des pistes de réflexion et d’offrir un certain nombre d’éléments et de grilles de lecture pouvant être articulés et utilisés pour envisager la place de la guerre, de la logique de guerre, dans notre société. La guerre n’a rien de spontané, ni du point de vue matériel (la logistique), ni du point de vue psychologique ou social. C’est particulièrement sur cet aspect psychosociologique de la formation au meurtre et au métier des armes ainsi qu’à la légitimation de la guerre que nous voudrions nous arrêter dans un premier temps. Nous nous pencherons ensuite sur les techniques de propagande visant à créer la figure de l’ennemi (en nous référant à l’imaginaire « occidental ») et à légitimer la guerre pour analyser, dans un troisième temps, le cas de la guerre d’Irak1.

Télécharger le fichier pdf 26 pages 2007

Généralités
Tenues
Chaussures
Gants
Distinctions militaires
Paquetages
Bagages
Set de bagages
Harnais de base, sacoche double,
dorsal de combat
Entretien
Paquetages de combat
Paquetage de combat «normal»
Paquetage de combat «normal» avec gilet balistique
Paquetages spéciaux
Table des Appendices
Appendice1, Codification de l’habillement et des paquetages
Appendice2, Tableau des poids
Appendice3, Ordre de paquetage pour sac dorsal 90

Télécharger le fichier pdf  80 pages 2008

 

 

Contre-insurrection et action psychologique: tradition et modernité

Télécharger le fichier pdf  41 pages 2010

Psychologie des combats en zone urbaine .
Psychologie de l’assaillant.
Psychologie de l’assiégé .

Télécharger le fichier pdf  2009

. La clandestinité comme mode d’expression politique;
. La clandestinité comme mode pratique de survie;
. Psychologie de la clandestinité;
. Que faire ?

Que fait une organisation clandestine ?
– Elle collecte du renseignement,
– elle fait de la propagande, imprimée ou armée,
– elle fait des actions militaires, de la guérilla urbaine.
– Elle se donne les moyens de durée (logistiques diverses et recrutement).
Cela implique plusieurs conséquences importantes.
. On n’est jamais clandestin tout seul. Qui dit clandestinité dit organisation, mais dit également nombre restreint d’acteurs. Une structure clandestine a un nombre optimum d’acteurs, comme une entreprise du secteur industriel ou commercial.
. La clandestinité n’est pas l’anarchie. Le respect le plus strict de la discipline, des règles et des protocoles y est de mise. L’amateurisme y est proscrit ; les erreurs et l’indiscipline y ont des conséquences le plus souvent fatales.
. La clandestinité efficace repose sur trois piliers :
– des cadres aguerris,
– des sanctuaires, bases ou refuges divers dans et en dehors de la zone d’action
– des cercles extérieurs légaux : on n’est jamais totalement clandestin.

Télécharger le fichier pdf

 

 

Étymologiquement camoufler c’est tromper.

Télécharger le fichier pdf 

BLP-60-VSW Brouilleur de téléphones mobiles
Télécharger le fichier pdf 
Fractionnement des âmes
Les cercles de confiance
Le théâtre de l’esprit
La peur et l’épée
Télécharger le fichier pdf  80 pages 2006

La recherche a été menée avec le concours de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation de l’Université de Genève. Elle a permis d’exploiter les données recueillies auprès de milliers de combattants et civils dans le cadre de l’étude lancée par le CICR en 1999 et connue sous le nom de People on War. A cette masse d’informations sont venus s’ajouter les centaines d’entretiens menés à l’instigation des délégués chargés de la présente recherche dans plusieurs pays en guerre, auprès de combattants actifs ou d’ex-combattants. Les exemples de violations du droit qui parsèment le présent document ne visent en aucune manière à stigmatiser tel ou tel pays, telle ou telle faction combattante. Ils n’ont été retenus que pour illustrer des comportements que l’on a pu rencontrer d’innombrables fois dans les guerres du passé et qui n’ont pas disparu des conflits contemporains.

Télécharger le fichier pdf  124 pages 2004

Équipé d’un système d’arme performant, le tireur d’élite procure des capacités d’observation et de tir à moyenne portée. Destiné à appliquer des feux sélectifs de neutralisation et de destruction, son action s’inscrit le plus souvent dans la complémentarité des capacités d’acquisition et de feux antipersonnel et antichars de l’unité.

Principes de coopération
Forces, faiblesses et contraintes d’emploi des TE
Le combat du groupe TE
Le combat du groupe tireurs d’élite
Structure de la section TE.
Emploi du groupe TE
Les actes élémentaires du groupe TE
La conduite des feux
Les missions du groupe TE
Principes d’emploi de la section TE
Les missions de la section TE
Les actes élémentaires de la section TE
Se déplacer
S’arrêter et tomber en garde
Utiliser ses armes
La conduite des feux
Les missions à dominante sûreté-renseignement
Surveiller
Couvrir
Les missions à dominante destruction
Neutraliser-détruire
Appuyer
Fixer
Soutenir
Harceler
Les procédés d’exécution de la section TE
L’infiltration
L’embuscade
Le coup de main
Le combat de la section en zone urbaine
Opérations offensives
Opérations défensives
Opérations particulières et maîtrise de la violence
Les moyens organiques de la section
Organisation du commandement et des transmissions

Télécharger le fichier pdf 110 pages 2008