Archives de la catégorie ‘Le front’

Le Stress
Il est essentiel de comprendre les mécanismes d’un stress intense et de savoir quelles peuvent être ses conséquences lors d’une situation aussi extrême qu’une confrontation armée.

Télécharger le fichier pdf  10 pages 2006  

Publicités

L’ACTION INTERARMES
LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L’ENGAGEMENT TACTIQUE
Les invariants
Les facteurs de succès
LES FONCTIONS OPÉRATIONNELLES DES FORCES TERRESTRES ET LEURS COMPOSANTES
Les fonctions clés interarmées
Les fonctions opérationnelles terrestres
Les composantes
LES NIVEAUX TACTIQUES DE COMMANDEMENT ET D’EMPLOI
Le corps d’armée (LCC) : niveau possédant l’intégralité des fonctions opérationnelles de l’action terrestre
La division : niveau de synthèse de la manoeuvre tactique à dominante terrestre
La brigade interarmes : niveau de conception de la manoeuvre tactique interarmes
Le groupement tactique interarmes : niveau de conduite de la manoeuvre tactique interarmes
Le sous-groupement tactique interarmes d’exécution de la manoeuvre tactique interarmes
LES MODES TACTIQUES
LES MODES TACTIQUES PROPREMENT DITS
Le mode offensif
Les principes des actions offensives
Les buts des actions offensives
Les modalités des actions offensives
Le mode défensif
Les principes des actions défensives
Les buts des actions défensives
Les modalités des actions défensives
Le mode sécurisation
Les principes des actions de sécurisation
Les buts des actions de sécurisation
Les modalités des actions de sécurisation
Le mode assistance
Les principes des actions d’assistance
Les buts des actions d’assistance
Les modalités des actions d’assistance
CARACTÈRES SPÉCIFIQUES DE CERTAINS ENGAGEMENTS
La zone urbaine
La zone montagneuse
La zone désertique
Le milieu forestier
Les actions dans la profondeur adverse
Les opérations amphibies
Les opérations aéroportées .
L’engagement au contact des foules (ECF = PF + CF)
Généralités
Les cinq principes-clés
LES QUATRE FONCTIONS UNIVERSELLES DE LA MANOEUVRE TERRESTRE
LES DEUX FONCTIONS INTERDÉPENDANTES
COMMANDEMENT ET APPUI AU COMMANDEMENT
Les fonctions commandement et appui au commandement en mode offensif
Les fonctions commandement et appui au commandement en mode défensif
Les fonctions commandement et appui au commandement en mode sécurisation
Les fonctions commandement et appui au commandement en zone urbaine
LA FONCTION RENSEIGNEMENT
La fonction renseignement en mode offensif
La fonction renseignement en mode défensif
La fonction renseignement en mode sécurisation
La fonction renseignement en zone urbaine
ASPECTS SPÉCIFIQUES ET ÉMERGENTS DES ENGAGEMENTS ACTUELS
LA COORDINATION DES APPUIS FEUX AUX BAS NIVEAUX TACTIQUES
Les effets tactiques de l’appui feux
Les différents appuis feux
L’EMPLOI DES DRONES
LES POSTES ET BASES AVANCÉS
LA LUTTE CONTRE LES EEI (IED)
Les modes d’action offensifs
Les modes d’action défensifs
LA PROTECTION DES CONVOIS
Télécharger le fichier pdf  84 pages 2011

 

ARTIC, ATK, CTC, C.ATK, DEF MOB, ECL, FRN, HAR, INFILT, JAL, LD, NEUT, RECO, SOUT, TEN, ZA, ZEF, OPCOM, etc.

Télécharger le fichier pdf  48  pages 2010

Les psychostimulants sont des médicaments psychoanaleptiques qui :
+ stimulent la vigilance
+ accélèrent les processus d’idéation
+ aiguisent les perceptions sensorielles.
LES AMPHETAMINES ET AMPHETAMINIQUES
– Les amphétamines sont toutes dérivées de la phényléthylamine ; elles possèdent une
homogénéité sur le plan pharmacologique.
– Les principaux représentants de ce groupe sont :
+ l’amphétamine
+ la méthamphétamine (TONEDRON) qui n’est plus commercialisée.
+ le méthylphénidate (RITALINE, RITALINE LP, CONCERTA LP)
+ la 3,4 méthylène-dioxyamphétamine (MDA) et la 3,4 méthylène-dioxyméthamphétamine
(MDMA ou « ecstasy ») : produits toxicomanogènes, non commercialisés…

Télécharger le fichier pdf  4 pages 2007

S’orienter, c’est déterminer l’endroit où l’on se trouve par rapport à des repères.

Télécharger le fichier pdf 120 pages 2008

Points clefs
La gravité d’une plaie par arme blanche dépend du choix de l’arme, de la zone visée et du contexte de la blessure.
La reconstitution du trajet de l’agent vulnérant est essentielle à la compréhension des lésions viscérales.
Une plaie d’entrée de petite taille ne présage pas de l’étendue lésionnelle interne.
Lorsque l’arme est encore en place, il ne faut ni la retirer ni la mobiliser avant d’être au bloc opératoire.
Dans la majorité des plaies thoraciques graves, le drainage sera le seul geste thérapeutique.
Toute plaie dans la région précordiale et parasternale doit faire rechercher une atteinte du coeur.
En deçà de la 7e côte, il convient de suspecter une perforation diaphragmatique et donc une atteinte abdominale associée.
En cas de traumatisme abdominal pénétrant, le pronostic est lié à la péritonite qui apparaîtra dans les 6 heures.

 

Télécharger le fichier pdf  20 pages 2010

 

Franchissement de voies ferrées
Franchissement de ponts
Traversée de zones contaminées
Marche par grande chaleur
Marche par grand froid
Marche dans la neige
Sûreté immédiate
Défense et sécurité
Mesures permanentes
Mesures particulières
Ordres reçus
Inspection avant le départ
Reconnaissance
Fléchage et jalonnage
Identification des colonnes
Rôle du guide général
Rôle du serre-file général
Le chef de bord
Le chef de la troupe transportée
Échelonnement
Déplacement de nuit.
etc.

 

Télécharger le fichier pdf 142 pages 2008